Sortie photo – Photographier sous la pluie

Sortie photo – Photographier sous la pluie

Depuis la publication du livre de Christophe Jacrot « Paris sous la pluie« , preuve est faite que l’on peut faire de très belles images sous la pluie. Certes, cela demande de nombreux essais et de trouver des lieux suffisamment à l’abri pour déclencher sans exposer le matériel, mais cela vaut le détour tant les images réussies sortent du commun. Cet article regroupe les différentes pistes a avoir à l’esprit pour réussir cette sortie photo atypique mais très enrichissante.

1- Choisir le bon moment
Pour réaliser de belles images, le mieux est de choisir des moments où la pluie est abondante. Un orage sera parfait, même s’il est difficile de le prévoir… sinon les mois d’octobre ou de novembre se prêtent bien à l’exercice car les pluies sont généralement abondantes. La difficulté principale lors des sorties photo sous la pluie est de trouver de la lumière. Entre le printemps et l’automne vous disposerez de la lumière suffisante pour faire des images dans des conditions satisfaisantes. Ensuite cela devient beaucoup plus compliqué car les pluies sont alors synonymes de couches nuageuses très épaisses et donc d’absence de luminosité. Pendant les mois d’hiver, les photos nocturnes sont une bonne alternative quand il pleut ou quand il a plu.

2- Choisir le bon lieu
C’est l’autre principale difficulté de l’exercice. Alors qu’il ne pleut pas, il va vous falloir repérer un lieu à l’abri de la pluie où vous pourrez photographier une scène intéressante par son décor, son passage, ou sa singularité du fait de la présence de la pluie. Ainsi quand il commencera à pleuvoir vous n’aurez plus qu’à rejoindre un des lieux que vous avez identifié. Ayez également à l’esprit que des lieux peu intéressants le jour en ville le deviennent la nuit. Choisissez un lieu où l’eau sera omniprésente et où il y aura de l’animation. Ainsi vous pourrez composer des scènes variées avant d’avoir à vous déplacer de nouveau.

3- Les thèmes à capturer
Lors de cette sortie photo, il va vous falloir vous concentrer à témoigner des conditions climatiques en évitant de vous faire piéger par le ciel blanc qui risque de griller vos images ou qui va les sous-exposer. Une fois cela pris en compte, tout devient possible. Vous pouvez commencer à photographier les reflets dans les flaques d’eau, les reflets lumineux sur les surfaces devenues réfléchissantes une fois mouillées, les vitres qui retiennent buée et gouttes. Ensuite, vous pouvez vous attacher à témoigner de l’ambiance de pluie: les piétons qui courent, la pluie qui tombe dans les flaques en faisant des ronds, les parapluies des passants ou les végétaux où les gouttes rebondissent sur les feuilles.

4- Inspirez-vous
Photographier sous la pluie n’est pas naturel car on n’a pas de repères et le mode automatique est peu efficace. Il va donc falloir régler au mieux son appareil en fonction des différentes situations mises en scène. De la même manière traduire l’ambiance de la pluie passe par un certain nombre de basiques qu’il pourrait être utile de visualiser avant votre sortie photo. Pensez donc à regarder des images de photos sous la pluie pour mémoriser des sujets, des prises de vue ou des jeux de couleurs qui une fois sur le terrain vous reviendront et vous permettront de construire des compositions intéressantes. En faisant des recherches ciblées par lieux vous pourrez même trouver des lieux à l’abri pour prendre vos images. Alors n’hésitez plus, faites une recherche sur internet. En guise d’illustration, vous pouvez visiter la galerie photo dédiée aux photos sous la pluie.

10 Comments

  1. Voilà un sujet qui m’intéresse, j’ai même commencé quelques clichés, je serais preneur d’une sortie à 3 ou 4 … pour l’ambiance 😉

    J-C

  2. ça m’intéresse aussi car je ne maitrise absolument pas ce type de photos.

  3. Ce week end la météo est très favorable !!
    J-C

  4. j’ai suivi tes conseils Emir et voila ce que ca donne

    http://www.flickr.com/photos/bruxelles5/sets/72157625257317151/

    Sauf que c’est Bruxelles et pas Paris 🙂
    Bruxelles5

  5. Malgré l’évolution des boitiers et de leurs protections contre le ruissellement, il peut être intéressant de le protéger avec les accessoires existants.
    Il en existe une multitude à des tarifs différents.

    Chouettes photos Bruxelles5 😉

    Stef

  6. lmsunshine

    En mai dernier, grâce au merveilleux beau temps qu’on a eu cet été, j’avais également fait qqs photos sous la pluie…

    http://www.flickr.com/photos/lm_sunshine/sets/72157624060558186/

    j’ai beaucoup aimé faire ces photos, reste à être bien abrité.. :p

    Imsunshine

Leave a Reply

Logo Twitter