10 conseils pour choisir son pied photo

10 conseils pour choisir son pied photo

Après le flash, le trépied arrive en seconde position dans la liste des accessoires photos du photographe. Indispensable la nuit, il est également incontournable pour certaines photos: macrophotographie, filés d’eau en pose longue,… Cet article regroupe les différents éléments a avoir à l’esprit pour faire l’acquisition du trépied qui vous correspond.

1- Définissez votre besoin
En premier lieu, définissez l’utilisation que vous allez en faire afin de savoir si le budget à allouer doit être conséquent ou pas. Il existe des trépieds d’entrée de gamme qui suffisent pour faire de la photo occasionnelle mais qui ne correspondront pas à vos attentes si vous avez du matériel lourd ou si vous faites des poses très longues par exemple.

2- Pesez votre matériel
Les trépieds sont conçus pour supporter des charges plus ou moins lourdes. Avant d’ouvrir le catalogue Gitzo, Manfrotto… il est donc nécessaire que vous connaissiez le poids de votre matériel. Pesez votre boîtier sans son grip (inutile sur un trépied), ainsi que votre plus grosse optique. Cela vous donnera la charge que votre pied photo devra supporter.

3- Pensez à choisir un pied mais aussi une rotule
Sauf si vous vous orientez vers un trépied d’entrée de gamme en un seul bloc, la rotule est indispensable. C’est elle qui fixée sur le pied vous permettra de faire bouger votre appareil photo sur 360° dans l’espace. Vous devez donc également étudier les différentes rotules au regard du poids de votre matériel. Regardez le mode de serrage ainsi que les possibilités de rotation. Préférez enfin les rotules dotées d’un plateau rapide, vous permettant d’installer et d’ôter votre matériel d’un clic.

4- Faites le bon choix entre stabilité et légèreté
Au-delà de la problématique de budget, il vous faudra choisir entre la légèreté du trépied et la stabilité. Plus un trépied sera lourd plus il sera stable et donc efficace pour la prise de vue en pose longue. Cependant, plus il sera lourd, plus il sera inadapté au transport en particulier lors de voyages ou de randonnées. Vous pouvez vous tourner vers des trépieds très stables en basalte ou en carbone qui sont plus légers que l’aluminium, mais qui sont du coup plus chers.

5- Choisissez la bonne hauteur en fonction de votre taille
Les trépieds se font dans différentes hauteurs. Choisissez-en un en fonction de votre taille et de ce que vous avez à photographier. Pour cela vous devez regarder la hauteur du trépied colonne baissée. Les trépieds sont dotés d’une colonne centrale permettant de gagner quelques dizaines de centimètres supplémentaires quand les pieds sont totalement déployés. Cependant, la stabilité diminue quand la colonne est montée. Prévoyez donc un trépied assez grand colonne baissée pour n’avoir à monter la colonne que dans quelques cas exceptionnels ou juste d’une dizaine de centimètres pour bien positionner votre reflex.

6- Pensez aux photos au ras du sol
Selon les types de photos que vous faites, vous aurez peut-être besoin de prendre des photos au ras du sol. Dans ce cas, intéressez-vous à la hauteur minimale permise par le trépied. Dans certains cas le trépied avec sa rotule ne peut descendre sous les 60 cm, ce qui peut être un handicap pour photographier des plantes ou des animaux sur le sol.

7- Identifiez vos besoins spécifiques si vous avez de très grandes focales
Si vous faites de la photo animalière avec de grandes focales, optez pour un trépied robuste. À la place des rotules à boule très répandues, intéressez-vous aux rotules en U ou demi U vous permettant de suivre un mouvement avec une grande facilité et sans réglage lors de la prise de vue.

8- Étudiez la taille du trépied replié pour le transport
Si votre trépied a vocation à voyager, intéressez-vous à sa taille une fois replié. En effet, un trépied de même hauteur complètement déployé peut exister en trois ou quatre sections. En quatre sections, un trépied une fois replié pourra tenir dans votre valise ou votre sac de voyage alors que la version en trois sections sera trop grande et constituera un bagage complémentaire.

9- Regardez les accessoires disponibles
Les trépieds possèdent également des accessoires permettant d’étendre leurs capacités. Renseignez-vous avant de choisir. Une sangle, un sac de transport, une colonne centrale complémentaire, un désaxement vertical, peuvent constituer un plus par rapport à l’utilisation que vous ferez de votre trépied.

10- Pensez aussi au monopode
Ayez aussi à l’esprit que le monopode, moins cher et plus léger que le trépied peut rendre bien des services si vous utilisez de grandes focales. Même s’il ne peut être utilisé par très faible luminosité, il peut vous rendre bien des services. Il constitue par exemple un accessoire indispensable pour la photo de sport ou la photographie animalière.

Pour poursuivre votre lecture, voici les articles que je vous propose et qui compléteront vos connaissances du sujet:

N’hésitez pas à visiter la partie du site qui rassemble tous les articles dédiés aux « 10 conseils photo… » vous y trouverez une multitude d’informations intéressantes et des exercices à mettre en pratique lors votre prochaine sortie photo: « Tous les Conseils photo« 

8 Comments

  1. Avant de choisir son pied, c’est vrai qu’il faut bien réfléchir.
    Je voulais absolument un pied super stable avec possibilité de retourner la colonne centrale pour la macro.
    Je l’ai acheté accompagné d’une rotule supportant mon matériel le plus lourd.
    Maintenant je ne l’utilise que lors de sorties en voiture ou dans mon jardin mais jamais en promenade car trop lourd.

    Donc réfléchissez bien

    Stef

  2. Merci Sébastien, ton article est très bien fait.
    C’est vrai que le choix d’un pied est un vrai casse tête au départ. je pense aussi qu’il est important de l’essayer c’est pourquoi il faut profiter du prochain salon de la photo où vous pourrez trouver les marques principales réunies sur un seul site et récolter des conseils.

    Christine

    • Un article pour moi ça 😀
      J’ai un conseil à donner aussi… Réfléchissez bien avant votre achat, mais pas trop quand même sinon au bout de 6 mois vous n’aurez toujours pas de trépied :mrgreen:
      Il ne me reste plus qu’à me rendre au salon de la photo 😉

      Lucie

      • Entièrement d’accord avec Lucie… C’est mon cas :-)… Alors, aujourd’hui, ça y est, it’s the big day, je vais enfin l’acheter !!!

        Adeline

        • Tu vas où ? Tu connais un endroit où il y a du choix et où on peut les manipuler ?

          Lucie

          • Ca y est ! I got it !!! :-))
            Finalement, je suis passée à la Fnac… Excellente surprise ! J’avais regardé sur le site de Manfrotto les modèles qui m’intéressaient… Petit budget quand même (et bras pas très musclés ;-). Je trouve mon modèle à la Fnac qui était vendu à 199 euros… Et là, j’apprends qu’il est soldé à 99 euros. Du coup, plus d’hésitation, je suis repartie avec !

            Adeline

  3. Vous pouvez vous tourner vers des trépieds très stables en basalte ???????????

    tu parles bien de cette pierre volcanique moire et très dure ?

    jamais vu de trépied en basalte (sauf chez les Pierrafeu …)

Leave a Reply

Logo Twitter