10 conseils photo pour réussir de superbes images

10 conseils photo pour réussir de superbes images

Pour faire suite à l’article « 10 conseils pour identifier ses photos ratées« , voici un nouvel article qui vise à vous détailler les différentes pistes à explorer lors de votre prochaine sortie photo et ainsi réaliser de superbes images qui véhiculent un message, une émotion ou présente un aspect artistique certain.

1- Choisissez le bon moment
Les meilleures heures pour photographier de jour restent indéniablement celles où le soleil est relativement bas sur l’horizon pour la qualité de la lumière et des ombres projetées. Visez donc les heures suivant le lever du soleil et les heures précédant le coucher. Certaines saisons sont également plus propices pour bénéficier d’une belle lumière: l’hiver avec son froid intense, le printemps et l’automne avec le vent et la pluie qui nettoient l’atmosphère. L’été est lui synonyme de lumières très dures en pleine journée et de temps brumeux lorsqu’il fait chaud.

2- Observez et faites un choix
Avant de déclencher, demandez-vous ce qui fait l’intérêt de la scène se présentant devant vous et ce que vous voulez montrer sur votre photo. Mais attention, il s’agit juste d’un travail d’observation pour mettre en valeur votre sujet, pas de réflexion qui pourrait tuer la spontanéité qui pourrait se dégager de vos clichés.

3- Tournez autour de votre sujet
N’hésitez pas à tourner autour de votre sujet, à vous en rapprocher ou à vous en éloigner pour trouver l’angle qui permettra de le décrire au mieux. Testez donc plongée et contre-plongée qui peuvent magnifier un sujet et le rendre plus fort parce que pris sous un angle inhabituel ou dans certains cas, pensez également à vous mettre à sa hauteur ou au ras du sol.

4- Jouez avec la lumière
Soyez attentif à la manière dont votre sujet est éclairé: directement/indirectement, de face/de côté/de derrière. Positionnez-vous en fonction de l’éclairage et des ombres, peut-être doivent elles faire pleinement partie de votre composition. Si vous avez plusieurs sujets identiques mais éclairés de manières différentes, passez-les en revue en fonction du rendu que vous souhaitez obtenir.

5- Soignez votre composition
Remémorez-vous la règle des 3 tiers pour construire une composition dynamique et équilibrée permettant de retranscrire l’ambiance ou l’émotion de la scène. Soyez attentifs aux lignes verticales et horizontales qui inspirent calme et stabilité et les lignes obliques ou courbes qui inspirent tumulte et mouvement.

6- Vérifiez le bord de votre image
Assurez-vous que le bord d’image est propre, c’est-à-dire qu’il n’incorpore pas de sujet périphérique capable de distraire le lecteur. Sinon ajustez votre cadrage pour les exclure. Assurez-vous également que votre bord d’image n’est pas trop éloigné de votre sujet et n’est pas vide. Sinon cadrez plus serré pour vous concentrer sur le sujet. Attention au viseur qui ne montre pas 100% de l’image, vous devez intégrer cette contrainte au moment de votre composition en cadrant plus serré encore.

7- Testez la profondeur de champ
La profondeur de champ est l’élément qui peut vous permettre d’isoler un premier plan en rendant les autres plans flous ou au contraire obtenir une lisibilité complète de tous les plans en les rendant totalement nets. Pensez à réaliser des images tests avec différents réglages de profondeur de champ afin d’affiner le rendu que vous souhaitez obtenir. Les possesseurs d’appareil photo reflex doivent penser à utiliser le bouton « testeur de profondeur de champ » qui leur donnera une vision de la zone de netteté avant déclenchement.

8- Optimisez votre stabilité
Assurez-vous de toujours bien tenir votre appareil. Si vous utilisez une focale longue, un grip complémentaire fixé à la base de votre boîtier pourra vous aider à bien l’avoir en main. Photographiez dans une posture stable et pas en équilibre. Pour bien photographiez il faut bien vous poser. N’hésitez pas à utiliser le cas échéant un monopod si votre matériel est lourd ou un trépied si vous voulez faire des temps de pose longs. Si vous êtes dans des lieux faiblement éclairés: églises, mosquées, monuments pensez à vous doter d’un microtrépied pour vous poser en toute stabilité sur un muret, le long d’une colonne ou bien directement sur le sol.

9- Exploitez les fonctions de votre boîtier
Votre boîtier disposent d’une multitudes de fonctionnalités bien pratiques lorsque vous êtes sur le terrain. Pensez à partir à la découverte de ces fonctionnalités en relisant le manuel utilisateur. Voici quelques illustrations de fonctionnalités bien utiles. La grille : elle s’affiche dans le viseur de votre reflex et vous servira pour caler votre horizon et les verticales. Les hautes lumières : lors de la visualisation de vos images les parties brûlées de votre images clignoteront. L’histogramme : L’écran de votre boîtier n’est pas le meilleur indicateur d’exposition et peut être difficilement utilisable en cas de forte luminosité comme en plein été. L’histogramme vous indiquera aisément si votre image est correctement exposée ou non.

10- Osez
L’avantage du numérique est de pouvoir déclencher sans compter et ainsi faire une multitude de tests pour apprendre et comprendre. Sur le terrain ou une fois de retour sur votre ordinateur, il vous sera possible d’analyser les réglages de vos photos grâce aux exif. Osez donc des réglages et des cadrages complètement improbables, cette créativité n’en sera que récompensée lors de vos prochaines sorties photo.

Pour poursuivre votre lecture, voici les articles que je vous propose et qui compléteront vos connaissances du sujet:

N’hésitez pas à visiter la partie du site qui rassemble tous les articles dédiés aux « 10 conseils photo… » vous y trouverez une multitude d’informations intéressantes et des exercices à mettre en pratique lors votre prochaine sortie photo: « Tous les Conseils photo« 

1 Comment

  1. Article pertinent, les points 2 et 3 font souvent défauts dans les conseils donnés dans les revues spécialisées. Perso, j’y attache beaucoup d’importance.

Leave a Reply

Logo Twitter