10 conseils photo pour protéger son matériel photographique des voleurs

10 conseils photo pour protéger son matériel photographique des voleurs

Votre matériel photo a de la valeur et vous le déplacez régulièrement, ce qui peut attirer les voleurs. Il est donc nécessaire de le préserver en étant vigilant et en mettant en place quelques règles simples. J’ai rassemblé dans cet article quelques actions et décrit quelques expériences passées qui devraient vous permettre de le préserver. Certaines touchent votre comportement quand vous êtes chez vous et d’autres lorsque vous faites des sorties photo, week-ends photo et voyages photo à l’étranger.

1- Relevez les numéros de série de vos objectifs et boîtier
Comme tout objet avec une certaine valeur, le matériel photographique: boîtier, objectifs comportent des numéros de série directement lisibles. Notez l’intégralité de ces numéros de série pour chaque matériel avec le modèle associé. En cas de vol, les services de police vous les demanderont et si par chance ils tombent sur les voleurs vous pourrez espérer une restitution grâce à ces précieux numéros. A notez que dans la partie SAV du site Nikon, vous pourrez déclarer tout votre matériel ainsi que le numéro de série de chaque matériel. Ce service est gratuit et vous pouvez y avoir accès très facilement si besoin. Je ne sais pas si d’autres fabricants proposent une solution équivalente.

2- Rangez votre matériel photo en lieu sûr
Les cambrioleurs ont un temps limité pour visiter votre maison ou votre appartement, ne leur facilitez pas la tache en laissant votre matériel en évidence sur une étagère ou dans une armoire aux vitres transparentes. Sachez par ailleurs qu’ils commencent par visiter les chambres avant de passer par le salon et la salle à manger. Rangez donc votre matériel dans d’autres pièces… Enfin, même si cela est pratique, évitez de ranger tout votre matériel photographique dans votre sac photo, facile à transporter et à emporter dans l’urgence…

3- Ne déplacez que le minimum
En sortie photo, en week-end photo ou en voyages photo, dans tous les cas ne transportez que le nécessaire et laissez le superflu chez vous. Vous limiterez les risques de pertes, de vol et de casse.

4- Utilisez les coffres dans les hôtels
Pour ceux qui résident dans les hôtels lors de week-ends photo ou de voyages photo, pensez à utiliser les coffres mis à disposition dans votre chambre. Ils sont pratiques, faciles à utiliser et vous serez en mesure d’y vider l’intégralité de votre sac photo. Vous pourrez également y glisser passeport et ipad quand vous serez au restaurant ou en shopping.

5- Ne vous exposez pas avec votre matériel dans les lieux publics
Lorsque vous êtes à l’extérieur, ne vous exposez pas avec votre matériel photographique dans les lieux publics et plus spécifiquement dans les lieux touristiques. C’est ainsi que je me suis fait repérer à St Petersbourg au Musée de l’Hermitage. J’ai en effet ouvert mon sac photo à la vue de tout le monde ce qui fait que j’ai été repéré comme possédant du matériel de valeur par les voyous du coin qui repèrent les touristes ayant des objets de valeurs et les dépossèdent. Je me suis rapidement aperçu que j’étais suivi…

6- Mefiez-vous des faux touristes qui prennent des fausses photo
Il s’agit de la dernière technique que j’ai observée en 2011 à Londres, eh oui, pas si sûr que cela finalement… Lors d’une sortie photo de nuit, nous étions plusieurs photographes à faire des photos sur trépied avec sac photo ouvert au sol, de quoi tenter les voleurs. Dans ce cas, ils étaient deux à se prendre en photo à tour de rôle. Le premier tenait un petit compact à bout de bras et l’autre faisait la pose devant big ben dans le noir le plus complet…. Plus cela allait plus ils se rapprochaient de nous, jusqu’à venir à 50cm de moi pour prendre une photo de big ben situé à 500m en posant le compact sur le pont. J’ai ramassé mon matériel se trouvant au sol et ai tenu mon trépied fermement en les regardant droit dans les yeux, ils ont fini par s’éloigner ayant senti que j’avais compris qu’ils avaient l’intention de me dérober le matériel que j’avais posé ou sur le sol avant de partir en courant le long des quais dans la pénombre. Notez que j’avais identifié 2 autres faux touristes le jour même non loin de là. Cette technique semble se développer.

7- Méfiez vous des pickpockets qui vous collent sans raison
De jour, vous aurez des « chances » de croiser des pickpockets qui risquent de vous délester d’une partie de votre sac si vous n’êtes pas attentifs à votre environnement. Lorsque vous êtes en situation d’attente, regardez si vous n’êtes pas collés physiquement de près sans raison. Par exemple quand vous faites la queue pour prendre un bus à touristes et qu’il y a du monde qui cherche son chemin (cf Madrid). Dans ce cas, le voleur viendra se coller à vous, j’entends à moins de 10cm faisant mine de faire la queue également, et essayera d’accéder à votre sac. Dans ce cas il est assez facile de le repérer. Ils se tient à 10cm de vous, mais il n’y a personne derrière lui… Autre situation, vous attendez le début d’un événement et vous êtes plusieurs à attendre sur plusieurs rangs derrière une barrière métallique, le voleur va se positionner juste derrière vous sous prétexte d’attendre également l’événement (vu lors de la sortie au Tour de France 2011).

8- Soyez attentif aux messages d’annonce dans les transports en communs
Vous avez très certainement en mémoire ces messages d’annonce vous indiquant qu’un pickpocket est dans le métro avec vous mais ne voyez jamais rien. Et pourtant, ils sont bien là. Malgré le message d’annonce avertissant les touristes de la présence de pickpockets dans le tramway à Lisbonne, cela n’a pas raté. Dans un tramway bondé, là où tout le monde perd l’équilibre dans un virage, le pickpocket a ouvert la poche avant du sac du touriste, pourtant très corpulent, pour y glisser la main et dérober carte bleue et porte monnaie. C’est au retour que les touristes se rendent généralement compte que la poche avant de leur sac ou de la banane, où ils mettent tous, carte bleue, porte monnaie et portefeuille a été visitée et allégée.

9- Méfiez vous des gens qui vous suivent
Plus difficile à déceler quand vous êtes dans le trip du voyage, une fois que vous aurez été repéré comme détenant des valeurs, vous commencerez par être suivi avant d’être détroussé. Après avoir était repéré à St Petersbourg en pleine journée, j’ai été suivi à deux reprises. Au bout de 100m, je me suis vite rendu compte que des gens marchaient derrière nous à notre rythme. Pour en avoir le coeur net, je me suis arrêté net en me mettant sur le côté dos au mur et ainsi les faire passer devant moi. Je les ai alors regardé droit dans les yeux pour déceler leur réaction. J’ai tout de suite vu dans leurs yeux la surprise d’avoir été découvert, même si ils ont donné le change en continuant à marcher comme si de rien était. Une fois devant, ils ont changé de trottoir, j’ai continué à les regarder pour voir où ils allaient. Il ne s’est pas passé 20 secondes avant qu’ils ne se retournent tous les deux pour nous regarder directement, comme si ils souhaitaient reprendre la chasse. Cela a fini de les découvrir… Dans ce genre de cas, ils jouent sur l’effet de surprise et la vitesse pour agir. Une fois découvert tout s’arrête donc puisqu’ils peuvent être identifiés et s’exposent à la vue de tout le monde si vous criez et que la police se joint à votre tête à tête. A noter une dernière technique pour observer son environnement en toute discrétion cette fois. Pensez à vous arrêter face à une vitrine et utilisez le reflet de la vitre comme d’un miroir pour observer en détail sur 360 degrés les personnes qui vous suivent et vous surveillent.

10- Renseignez vous sur votre destination
Si vous faites un week-end photo ou un voyage photo, prenez des renseignements sur les lieux que vous allez visiter. Fiez vous aux guides, à la réputation des villes et prenez des renseignements lorsque c’est possible. Pour l’organisation du week-end photo à Amsterdam en 2011, je me suis renseigné auprès de Hollandais et les deux personnes m’ont recommandé d’éviter les petites rues sombres la nuit. Pour St Petersbourg, où je ne me suis pas méfié car venant de Moscou ou je n’avais rien constaté d’anormal. Le premier soir, ne sentant pas l’ambiance, je n’avais pas sorti mon matériel spécialement amené pour les nuits blanches. Au regard des événements du lendemain, je n’ai pas regretté et ai ensuite laissé le maximum de choses à l’hôtel dans le coffre. Ce type de pratiques m’a ensuite été confirmé par un guide local.

Pour poursuivre votre lecture, voici les articles que je vous propose et qui compléteront vos connaissances du sujet:

N’hésitez pas à visiter la partie du site qui rassemble tous les articles dédiés aux « 10 conseils photo… » vous y trouverez une multitude d’informations intéressantes et des exercices à mettre en pratique lors votre prochaine sortie photo: « Tous les Conseils photo« 

9 Comments

  1. Dans certains cas, n’hésitez pas à mettre du chatterton noir ou n’importe quelle autre toile collante sur la marque et le modèle de votre appareil.

    Un Nikon D40 attire moins qu’un Nikon D700. La non identification du modèle peut dissuader certains …

  2. Merci pour tes conseils et ce partage d’expériences Séb : )

  3. Merci pour les conseils judicieux et ayons une pensée pour le photographe naturaliste qui vient de se faire poignarder à mort en Argentine, en voulant défendre son appareil…
    Qu’aurions-nous fait à sa place? laisser tomber? se défendre et risquer la mort?

  4. Et j’aurais rajouté dans les conseils, évitez de vous promener avec sacs et bandoulières publicitaires Canon et Nikon…. Autant se balader avec un panneau « volez-moi » !!

  5. Merci pour ces précieux conseils, c’est vrai que dans l’euphorie des vacances on est moins vigilant. Je pars en Afrique du Sud en juin je te dirais si je vois d’autres pratiques.

  6. Merci pour ces conseils, ça parait évident mais on n’y pense pas forcément. Je vais devoir remiser mon sac Pentax qui est pourtant si pratique ;-).

  7. Bonjour,
    Tombé fortuitement sur votre article. Merci de ces conseils.
    A conseiller également : lorsque vous êtes en voiture, mettez le matériel dans le coffre et non sur la banquette ou la plage arrière !
    Cordialement.

    • meme dans le coffre faut rien laisser

      on m’a cassé une vitre et piquer mon sac photo ce trouvant dans le coffre.. (4000 euro de matos photo parti en fummée… )

Leave a Reply

Logo Twitter